Les varietes

Arbre délicat et fragile, l’amandier ne pousse que sous le climat sec et chaud de la Méditerranée. Sa floraison, sensible au gel, préfère les hivers doux. Une seule espèce est à l’origine du verger français, l’amandier Ferragnès. L’INRA tente à l’heure actuelle d’en implanter une autre, le Lauranne.

L’amande fraîche, encore verte, se récolte avant maturation complète dès le mois de juin, sur une courte période. Le reste de la production est cueillie au mois de septembre.


Le Ferragnès

  • Robe : La coque qui recouvre l’amandon (partie comestible) se pare d’un joli vert tendre. En son cœur, le fruit est clair et un peu rugueux.
  • Production : Les amanderaies sont regroupées dans le bassin méditerranéen, principalement en Provence.
  • En bouche : Fraîche, l’amande possède une texture laiteuse, au goût fin et délicat. L’amande sèche propose un goût un peu plus typé et légèrement sucré.

Préparations préférées : Elle se croque crue ou s’intègre dans diverses préparations (confiture, compote, farce, sauce, etc.).


Rechercher une recette

Retour en haut de page