Fleurs comestibles

Fleurs comestibles

Le coin des curieux


Un peu d'histoire

Le retour à une cuisine fleurie

Les fleurs ont toujours été cultivées pour leurs vertus médicinales. Dans l'alimentation, en revanche, la consommation de fleurs n'a pas toujours été au beau fixe.

Les Grecs et les Romains utilisaient déjà la bourrache. Les Grecs la nommaient « euphrosynon » («  joie du festin »), car ses fleurs macérées dans du vin étaient censées rendre joyeux qui la buvaient.

Au Moyen-Age, on trouvait la bourrache dans tous les jardins, pour un usage médicinal plus qu'alimentaire. 

Autrefois, on consommait les fleurs soit fraîches dans les salades, soit en infusion, soit confites dans le sucre. Puis, au XXe siècle, ce type d’usages décline. Mais depuis quelques années, la tendance s'inverse. Les fleurs, un temps délaissées, reviennent en force dans la cuisine et s'invitent dans l'assiette.

Désormais, les fleurs comestibles se rencontrent régulièrement dans les plats élaborés des restaurants gastronomiques.


Rechercher une recette

Retour en haut de page