les atouts de la soupe

La soupe : des atouts nutritionnels et gourmands

Onctueuse et savoureuse, rien de tel qu'une soupe maison pour se réchauffer et se recharger en vitamines, sels minéraux et fibres…
A base de légumes variés, d'eau et de féculents, elle peut prendre différents aspects et différentes saveurs. Variez vos compositions en fonction de vos envies.

Une véritable hydratation

Bien que la sensation de soif se fasse plus discrète en hiver, il est tout aussi important d'assurer la bonne hydratation de notre corps.  La soupe joue alors un rôle très intéressant ; composée majoritairement d'eau,  elle contribue à couvrir nos besoins hydriques de la journée.

Une excellente source de micronutriments

La soupe a également comme "atout" de réunir différents légumes dans une même préparation. Or chaque végétal est reconnu pour "sa" caractéristique nutritionnelle : la carotte est réputée pour sa richesse en béta-carotène, le chou pour sa teneur élevée en calcium, le cresson pour son fer… Et le fait de les rassembler dans un même plat, permet non seulement de bénéficier d'un apport optimal en différents micronutriments, mais aussi d'amplifier les effets protecteurs de chacun. Ensemble, ces micronutriments agissent en synergie et deviennent d'autant plus efficaces.

Du  plaisir …

Quelque soit sa composition, la soupe a l'avantage de s'accommoder selon vos goûts et vos envies. Composée uniquement de légumes, additionnée de féculents ou enrichie par du fromage râpé, des croutons… tout est permis.

La soupe : un plat complet

La soupe peut parfaitement constituer un plat complet et équilibré. Il suffit pour cela de penser aux bonnes associations. Ces composants de base étant l'eau et les légumes, il suffit d'y ajouter :
- un aliment riche en protéines : des moules ou des petits lardons ou encore un œuf,
- un aliment riche en glucides complexes : des pommes de terre, des vermicelles, des croûtons de pain, du blé concassé et pourquoi pas des légumes secs,
- un aliment riche en calcium : du gruyère intégré dans la soupe ou un laitage en guise de dessert.

Sans oublier bien sûr de finir le repas par un fruit frais ou par une association de différents fruits (salade de fruits frais…) pour l'apport en vitamine C. Et le tour est joué!

Pour une version plus légère…

La soupe peut aussi rimer avec légèreté. Il suffit pour cela de limiter la quantité de matière grasse ajoutée. Composée uniquement d'eau et de végétaux variés, elle permet de se ressourcer en éléments protecteurs tout en limitant les calories superflues  (un bol de soupe de légumes n'apporte que 150 kilocalories). Sa richesse en eau et en fibres lui procure de plus un pouvoir de satiété très intéressant lorsqu'on surveille sa ligne.

 

A vos fourneaux !

Velouté de céleri à l'ail

• 1 boule moyenne de céleri-rave
• 50 g de fenouil
• 2 gousses d’ail
• 1 litre de bouillon
• 30 g de beurre
• 2 c à soupe de farine
• 125 g de crème liquide
• 1 jaune d’œuf
• noix muscade râpée
• sel
• 1 c à soupe de vert de fenouil
• 1 c à café de ciboulette hachée

Eplucher le céleri-rave et le couper en morceaux. Laver le fenouil et le couper en petits morceaux. Eplucher les gousses d’ail. Faire cuire les légumes dans le bouillon de légumes (ils doivent avoir une consistance fondante). Laisser un peu refroidir et mixer.
Faire fondre le beurre dans une casserole, y faire légèrement blondir la farine, verser la soupe de légumes mixés. Laisser cuire 8-10 min. Entre temps, rajouter un verre d’eau.
Incorporer la crème, la laisser cuire un instant et retirer la casserole du feu. Délayer le jaune d’œuf dans une tasse avec un peu de soupe et verser dans la soupe. Assaisonner avec le sel et la noix de muscade.
Hacher finement le vert du fenouil et en garnir la crème avec la ciboulette.


Velouté de brocoli

• 500 g de brocoli
• 2 carottes
• 1 oignon
• 200 g de crème liquide allégée
• 1 litre de bouillon de volaille
• 1 c à soupe de ciboulette
• poivre

Faire cuire à la vapeur le brocoli, les carottes et l’oignon. Egoutter, puis les mettre dans une casserole avec la crème liquide et le bouillon de volaille. Porter à ébullition. Mixer et ajouter le poivre et la ciboulette.

 

Mintestrone aux légumes

• 100 g de haricots blancs secs
• 1 gros oignon
• 1 carotte
• 1 poireau
• 2 tomates
• 4 pommes de terre moyennes
• 100 g de chou
• 2 c à soupe d’huile
• 50 g de riz  (ou macaronis)
• 1 litre et demi d’eau
• 5 feuilles de basilic
• 50 g de parmesan
• sel
• poivre.

La veille, mettre les haricots blancs à tremper dans l’eau froide.
Le jour même, éplucher l’oignon et le poireau et les émincer. Les faire revenir dans l’huile dans une grande casserole.
Eplucher et laver les pommes de terre, la carotte et le chou. Emincer tous ces légumes et les rajouter dans la casserole. Faire revenir en remuant fréquemment. Rajouter l’eau, saler, poivrer et ajouter les haricots blancs et les tomates.  Faire cuire 1h30.
Laver le riz et le verser dans la soupe. Mettre le basilic et faire cuire encore pendant 20 min. Servir le minestrone avec le parmesan râpé à part. 

Rechercher une recette

Retour en haut de page