Un fruit pour la récré

Un Fruit pour la Récré - © Xavier Demongin/Min.Agri.frPhoto : © Xavier Demongin/Min.Agri.fr

Un fruit pour la récré, c’est bon pour la santé ! Lutter contre l’obésité infantile, stimuler le sens du goût chez les plus jeunes et leur donner de bonnes habitudes alimentaires, tel est l’objectif de l’opération « Un Fruit pour la Récré » lancée dans le cadre du programme européen « School Fruit & Vegetable Scheme ». Fruits, et légumes donc, s’inviteront au goûter de nombreux enfants et adolescents lors de l’année scolaire 2016-2017.

Retrouvez ci-dessous toutes les modalités de l’opération.

Le programme « Un Fruit pour la Récré »

"Un Fruit pour la Récré" entre dans le cadre du programme européen "School Fruit & Vegetable Scheme" (SFVS). Cette mesure de soutien, destinée en priorité aux collectivités territoriales et aux professionnels, vise à financer la distribution de fruits et légumes au bénéfice d’enfants et de jeunes afin d’encourager la prise d’habitudes alimentaires plus saines et de lutter contre l’augmentation de l’obésité infantile.

Cofinancement européen

Ce programme finance à hauteur de 76% la distribution de fruits et légumes au sein des établissements scolaires et périscolaires, en dehors de la restauration scolaire et soutenu par un accompagnement pédagogique adapté à chaque classe. Une distribution durant le temps périscolaire est admise (garderie du matin ou du soir).

L’allocation indicative pour la France est de 15 M € par an. Le cofinancement est de 76%, soit uniquement 24% à la charge du porteur de projet.

Conditions de distribution

Un minimum de 6 distributions de fruits et légumes dont les 2/3 minimum en frais (entiers, prédécoupés, pressés ou transformés sur place : cuits, sous forme de purées, de jus ou de soupes) et d’une action d’accompagnement pédagogique est exigée par trimestre.

Le porteur de projet peut varier et diversifier cette distribution avec des purées de fruits, des fruits séchés/déshydratés, de purs jus de fruits ou des soupes transformées. Cette catégorie de produits doit représenter au maximum 1/3 de la quantité totale de fruits et légumes éligibles à l’aide.

Coût moyen pour la collectivité territoriale

Pour l’année scolaire 2016-2017, le coût moyen d’une distribution de fruits et légumes est estimé à minimum 0,43 € par élève et par trimestre déduction faite du cofinancement européen de 76%.

Procédure d’inscription

Le demandeur doit déposer en ligne une demande d’agrément auprès de FranceAgriMer (organisme agréeur et payeur de l’aide européenne) par télé-procédure. Cette demande est faite une fois au début du programme et n’est pas à renouveler pour les années successives.

 

Bénéficiaires de l’aide européenne :

 

  • établissements dédiés à l’enseignement
  • personnel scolaire ayant autorité en ce qui concerne les produits distribués aux enfants dans leur secteur
  • fournisseurs et/ou distributeurs de produits frais
  • organisations agissant au nom d’un ou plusieurs établissements scolaires et instituées spécifiquement dans ce but
  • autre organisme public ou privé appelé à gérer une distribution de fruits et légumes dans les établissements scolaires

 

Etablissements éligibles

 

  • établissements primaires (maternelles et élémentaires)
  • établissements secondaires (collèges, lycées, établissements techniques ou de formation agricole),
  • établissements spécialisés sous tutelle de l'Éducation nationale
  • centres de loisirs associés à l’école (accueil du soir ou du matin les jours d’école)

 

Coûts et critères d’éligibilité

Les coûts éligibles dans le cadre du programme européen sont :

  • achat et livraison des fruits et légumes

L’assiette de l’aide est calculée sur la base d’un forfait au kilo par type de produit éligible

  • achat de petits matériels nécessaires au bon fonctionnement de l’action

- Matériel de découpe, d’épluchage, de lavage, de stockage de conservation et de transformation

- L’aide est non forfaitisée et correspond au prix HT du matériel

  • actions pédagogiques réalisées par des structures ou intervenants extérieurs

- L’assiette de l’aide est calculée sur la base d’un forfait par élève (trois types de mesures)

- Quand l’action pédagogique est effectuée par le personnel de l’école ou de la mairie, elle est prise en compte mais non remboursée.

Accompagnement pédagogique

Dans le cadre de la démarche pédagogique par trimestre exigée par ce programme, Interfel propose aux collectivités territoriales des actions ludo-pédagogiques (interventions en classe ou à la cantine, animation d’activités autour des fruits et légumes frais via des ateliers culinaires, de découverte des sens, etc.) via son réseau de diététiciens.

En 15 ans d’expérience, près de 65 000 classes ont bénéficié de ces actions, soit plus 15 000 écoles visitées et plus de 2 millions d’enfants sensibilisés.

En savoir plus sur le programme Un Fruit pour la Récré

Rechercher une recette

Retour en haut de page